J'ai bien conscience qu'habituellement, on fait un ouvrage puis un autre, plus petit, dans les restes de laine ou tissu.. Et bien là, non!

La demande initiale = le bonnet. Donc, j'ai tricoté le bonnet.. Mais 3 pelotes pour une si petite pièce.. évidemment il en restait.. (mais pas assez.. que ne ferais-je pour retourner dans mes boutiques chéries, honnies par le banquier!!)

J'ai entrepris un pull à col sans manche, d'après un modèle Phildar de robe-tout-en-tricot. Manque de laines.. j'en rachète.. trop de laine.. j'ai rajouté des manches.. et là c'est bon! Sauf qu'en commençant, j'avais en tête une robe, mais en laine tricotées, j'aime pas.. Je m'aperçois que ce qui me plaisait dans le modèle Phildar est le col..!!!)

Grat'grat' remue-méninges.. j'ai simplement repris le concept de la robe bi-goût en raccordant un rectangle de velours côtelé et une taille élastiquée. Et voilà!

2016 01 11 robe pull (1)

 

2016 01 11 robe pull (2)

2016 01 11 robe pull (3)

2016 01 11 robe pull (4)

 

Coudre de la laine à un tissu passe très bien.. je ne le croyais pas.. je suis agréablement surprise!

2016 01 11 robe pull (5)

 

Ourlet au biais Liberty, of course!

2016 01 11 robe pull (6)

2016 01 11 robe pull (7)

 Le raccord col-top ne me satisfaisait: j'ai rajouté qq rangs de jersey rose pour recouvrir la ligne de couture

2016 01 11 robe pull (8)

 

Et voilà! Comme quoi flascher sur un col peut aboutir à une robe entière!

**************************************************************************************

Fournitures et patrons:

-base de tricot: modèle de Phildar (zut.. Je ne retrouve pas le n°)

-ajout de manches et revers de manches contrastants façon mousquetaires

-jeu de rayures raccord entre le corps et les manches

-ajout d'une jupe en velours côtelé: 2 rectangles de 42x 51 cm, cousu au bas du tricot,

de manière à créer une goutière pour passer un élastique à la taille

*************************************************************************************